Archives du mot-clé ISR

Options pour les associations qui cherchent à investir de façon responsable

Depuis plusieures années maintenant, l’investissement socialement responsable est un domaine clé pour de nombreuses associations et fondations qui cherchent à s’assurer que leurs investissements sont alignés sur les objectifs fondamentaux de leur mission. Une étude de la société Newton révèle que la majorité (62%) des 93 associations questionnées dans le cadre d’une enquête menée en 2017, ont classé les facteurs d’investissement socialement responsable comme très ou assez importants dans la gestion de leurs portefeuilles d’investissement.

Lire la suite Options pour les associations qui cherchent à investir de façon responsable

l’Investissement Socialement Responsable (ISR) pour votre association ou fondation ne signifie pas sacrifier les performances

L’une des conversations que nous avons souvent avec les associations et fondations avec qui nous travaillons, tourne autour de l’idée reçue que l’investissement socialement responsable n’entre pas dans leur mandat fiduciaire car ce type d’investissement signifie un sacrifice des performances. Or de nombreuses études récentes semblent démontrer que les stratégies d’investissement qui tiennent compte des facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) conduisent à une meilleure performance à long terme.

Lire la suite l’Investissement Socialement Responsable (ISR) pour votre association ou fondation ne signifie pas sacrifier les performances

L’investissement d’impact dans les entreprises sociales pour les fondations

Selon le centre Français des fonds et fondations, l’ « Impact Investing » se définit comme une approche de l’investissement qui a comme premier objectif une réponse à un besoin social avec éventuellement un retour financier « modéré ». L’impact investing est très immature en France comparé aux pays anglo saxons. Or il est clair que les fondations devraient considérer les investisseurs à impact de façon plus active, en se concentrant sur le financement d’entreprises sociales qui sont souvent négligées par les investisseurs traditionnels qui cherchent un retour financier équivalent à celui du marché.

Lire la suite L’investissement d’impact dans les entreprises sociales pour les fondations

Stratégie d’investissement à impact social pour les fondations et associations: étape 2: créer des thèmes d’investissement

L’investissement à impact social, ou encore impact investing, est une stratégie d’investissement cherchant à générer des synergies entre impact social, environnemental et sociétal d’une part, et retour financier neutre ou positif d’autre part (Source Wikipedia). Si votre association ou votre fondation veut s’assurer que ses investissements créent un réel impact, son processus d’investissement doit être soutenu par une stratégie réfléchie et un processus d’exécution rigoureux. Les organisations caritatives qui veulent se distinguer comme investisseurs à impact social ont maintenant le choix d’une large gamme de classes d’actifs. Ces organisations sont cependant confrontées au défi de sélectionner les investissements appropriés. Compte tenu des opportunités croissantes sur le marché, ces stratégies peuvent et doivent être guidées par le double objectif de traiter des impacts sociaux et / ou environnementaux spécifiques tout en cherchant un niveau de rendement financier approprié. Pour mettre en place ces stratégies d’investissements d’impact social, plusieures étapes devront être suivies.

Lire la suite Stratégie d’investissement à impact social pour les fondations et associations: étape 2: créer des thèmes d’investissement

Stratégie d’investissement à impact social pour les fondations et associations: étape 1: définir sa philosophie, sa mission et ses valeurs

L’investissement à impact social, ou encore impact investing, est une stratégie d’investissement cherchant à générer des synergies entre impact social, environnemental et sociétal d’une part, et retour financier neutre ou positif d’autre part (Source Wikipedia). Si votre association ou votre fondation veut s’assurer que ses investissements créent un réel impact, son processus d’investissement doit être soutenu par une stratégie réfléchie et un processus d’exécution rigoureux. Les organisations caritatives qui veulent se distinguer comme investisseurs à impact social ont maintenant le choix d’une large gamme de classes d’actifs. Ces organisations sont cependant confrontées au défi de sélectionner les investissements appropriés. Compte tenu des opportunités croissantes sur le marché, ces stratégies peuvent et doivent être guidées par le double objectif de traiter des impacts sociaux et / ou environnementaux spécifiques tout en cherchant un niveau de rendement financier approprié. Pour mettre en place ces stratégies d’investissements d’impact social, plusieures étapes devront être suivies. Nous regarderons ici la première étape pour toute association ou fondation qui sera de définir 1) quel type d’investisseur cette organisation veut être (sa philosophie), 2) sa mission et ses valeurs.

Lire la suite Stratégie d’investissement à impact social pour les fondations et associations: étape 1: définir sa philosophie, sa mission et ses valeurs

L’impact investing local pour les fondations

On constate aujourd’hui un changement dans la façon dont les investissements des actifs des associations et des fondations sont mis en place. A l’origine, l’investissement se faisait uniquement soit 1) par des programmes de mécénats, avec des subventions accordées, soit 2) par un investissements dans des fonds socialement responsables.

Mais aujourd’hui de plus en plus de fondations se préoccupent de l’impact sur les communautés “locales” pour compléter leurs programmes de mécénat. Certaines ont fait le pas de faire de véritables investissements au niveau local pour que leur impact sur des communautés choisies soit plus important.

Lire la suite L’impact investing local pour les fondations

Comment une association ou une fondation peut-elle investir dans un avenir durable?

Alors que de nombreux organismes caritatifs investissent pour maximiser leurs rendements à long terme et pour générer un revenu régulier de leurs portefeuilles, certaines organisations souhaitent également que leurs investissements reflètent leurs valeurs, leur philosophie et leurs principes. Cette tendance est surtout marquée dans les pays Anglo Saxon, elle l’est beaucoup moins (en dehors des grandes associations et fondations) en France.

L’investissement durable (aussi appelé investissement socialement responsable – ISR) peut faciliter les investissements reflétant les valeurs d’une association. Il s’agit de tenir compte des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance d’entreprise (ESG) pour générer des rendements financiers compétitifs à long terme et un impact sociétal positif. Cet investissement répondant aux critères ESG, permet aux organismes caritatifs d’éviter les industries qui sont en conflit avec leurs activités et de soutenir les comportements d’entreprise qui sont alignés sur les leurs.

Les facteurs ESG ou l’ISR peuvent avoir un impact sur la performance financière

Les critères ESG peuvent toucher une gamme très large de critères. Cela peut couvrir les émissions de carbone, la santé et la sécurité des employés ou la gouvernance des entreprises. Ces critères sont de plus en plus importants: il peut y avoir un risque réel pour une entreprise de ne pas tenir compte de son impact environnemental (rappelez vous du cas de BP). Aujourd’hui de plus en plus d’investisseurs reconnaissent l’importance de ces facteurs et croient que la façon dont une entreprise gère les aspects environnementaux (E) et sociaux (S) de son activité peut être un signe d’efficacité opérationnelle et de productivité. La gouvernance d’entreprise (G), y compris la gouvernance et l’indépendance du conseil, peut indiquer la force du leadership et de la gestion d’une entreprise.

Aujourd’hui de nombreuses recherches soulignent également l’importance de ces facteurs pour les rendements des investissements à long terme. Il a été démontré plusieures fois que les entreprises ayant des notations ESG élevées ont un coût du capital plus faible et une volatilité de leurs action plus faible. Ne pas prendre en compte, par exemple, les réglementations relatives à l’énergie renouvelable ou relatives à l’environnement peut avoir un effet immédiat et souvent négatif sur les performances d’un investissement. Ces réglementations, si ignorées, peuvent engendrer des amendes, ou des changements soudains dans la valeur des actifs d’une entreprise.

Comment mettre en place une politique d’investissement responsable?

1- Comprenez ce qui est dans votre portefeuille

La première étape pour toute organisation caritative est de comprendre leurs investissements actuels. De plus en plus d’informations sur les critères ESG sont à disposition des investisseurs (Bloomberg par exempl). La qualité des données ESG a egalement ete amelioree et il est maintenant possible pour tout investisseur d’analyser son portefeuille. Nous prendrons 2 mesures qui peuvent être utilisées:

• Notations ESG: MSCI a par exemple une telle notation pour près de 6400 entreprises. Ces notations peuvent être utilisées pour évaluer les risques d’une entreprises.

• L’empreinte carbone: ces dernières évaluent l’exposition aux activités à forte intensité d’émission de carbone.

Les analyses ESG ne suffisent pas à elles seules pour prendre une décision d’investissement, mais elles peuvent constituer une analyse complémentaire de l’analyse financière traditionnelle. Grâce à ces analyses ESG, les associations et fondations peuvent prendre des décisions d’investissement plus en accords avec leur mission caritatives.

2- Les approches dans l’investissement socialement responsable

Une fois que vous comprenez ce qui est dans votre portefeuille d’investissement, il vous sera plus facile de mettre en place des objectifs et les étapes nécessaires pour arriver à ces objectifs. Il existe 4 grandes approches dans l’investissement socialement responsable. Ces approches diffèrent en fonction des objectifs d’investissement, et de l’exposition actuelle d’un portefeuille aux facteurs ESG. Souvent, les investisseurs utilisent des combinaisons des quatres approches d’investissement:

  • Exclusions sectorielles ou normatives: consiste à éviter les secteurs ou les entreprises qui s’opposent à votre mission caritative.
  • Inclusions sectorielles ou normatives: implique la sélection des secteurs ou des entreprises qui aident à réaliser votre mission caritative.
  • L’approche thématique: implique soit de privilégier le « best in class » (les entreprises les plus vertueuses de leur secteur d’activité), soit d’investir exclusivement (ou presque) dans des entreprises actives dans des domaines précis.
  • L’engagement actionnarial: implique l’utilisation de votre influence (souvent avec d’autres investisseurs) pour changer les comportements négatifs des entreprises dans lesquelles vous pouvez être investi.

Une fois que votre comité d’investissement a décidé d’une approche, mesurez son impact sur le long terme. Par exemple, si votre association est focalisée sur l’environnement, celle ci peut mesurer et produire des rapports sur le niveau d’énergie “propre” produite au niveau du portefeuille.

Article traduit inspiré d’un rapport publié par Blackrock en Anglais.