Collectez plus de dons avec les méthodes du marketing

facebook-424521_640

Dans un environnement de plus en plus difficile, les associations doivent intégrer les dons privés dans leur stratégie. Cela implique de faire appel à des méthodes issues du monde de l’entreprise. Marketing, communication, transparence, différentiation, publicité, des termes qu’on ose pas employer dans le monde associatif et qui pourtant ne reflètent que l’obligation, et même le devoir pour les associations, de se professionnaliser pour répondre aux besoins croissants de leurs membres et de leurs bénéficiaires.

Le temps ou les subventions publiques représentaient la moitié des ressources des associations, soit 35 milliards d’euros en 2010 (3,5% du PIB de la France) est révolu. Les aides de l’Etat ont considérablement diminuées sous l’effet de la crise de 2008 et de la décentralisation, passant à 1,2 milliard de subventions en 2011 !

Les associations doivent donc se financer auprès du public et d’entreprises mécènes. Ce n’est pas une question d’optimisation, mais une question de survie. Bien que les dons des particuliers et des entreprises augmentent, cela ne compense pas la diminution des subventions. Les associations doivent multiplier les canaux et moyens de collecte :

  • Web
  • Réseaux sociaux
  • Programme de mécénats
  • E-mailling
  • Mailling
  • Don par SMS
  • Télémarketing
  • Don en ligne
  • Don depuis un mobile
  • Don par virement mensuel
  • Street marketing
  • Financement participatif
  • Vente en ligne

Il convient de raisonner en terme de campagne marketing, de tester la campagne sur un panel avant de la lancer sur des donateurs correctement ciblés. La collecte et l’analyse systématique des données, ainsi que l’automatisation du marketing, deviennent indispensables.

Pour se faire, les associations doivent sérieusement revoir leur système d’information, qui souvent se réduit à quelques fichiers Excel et un site web statique. Elles doivent à minima intégrer :

  • Un générateur de site Web dynamique (WordPress, Joomla)
  • Un CRM (Salesforce.org, CiviCRM)
  • Un Mass mailler (VerticalResponse, iContact)
  • Un terminal carte bancaire (Paypal, Stripe)
  • Une comptabilité (Sage, Quickbooks)

Des plateformes totalement intégrées comme Blackbaud ou VerticalSoft sont également une option qui évitera la laborieuse et couteuse phase de configuration et d’intégration.

Alain GIOANNI

A PROPOS DE L’AUTEUR

Alain GIOANNI est le fondateur de la solution cloud VerticalSoft.com qui permet de gérer et de promouvoir votre association, fondation, ou tout autre organisation à but non lucratif, depuis une interface unique. Il est également CEO de SLMaster, intégrateur Salesforce spécialisé dans le nonprofit.

Le don par SMS adopté à l’assemblé

telephone-586268_640Au mois de novembre 2015, nous vous avions prévenu de l’arrivée possible du don par SMS en France. Le 26 janvier 2016, l’Assemblé nationale a adopté le projet de loi République Numérique d’Axelle Lemaire. L’article 41 permet la mise en place du don par SMS en France. Le projet passera devant le Sénat dans le courant du mois d’avril 2016.

Déjà utilisé pour l’achat de contenus digitaux de faible montant, le SMS+ peut donc être utilisé pour collecter des dons. l’utilisation en forte croissance du mobile conforte cette stratégie. Une petite somme multiplié par un panel très large de nouveaux donateurs potentiels peut représenter un apport considérable, à l’heure ou les innovations en matière de collecte de fonds se multiplient (crowdfunding).

L’Union Africaine a utilisé ce dispositif contre l’épidémie Ebola. La Croix Rouge a également expérimenté le don par SMS en lançant son appel à dons à 2€.

Nous vous tiendrons au courant de l’intégration de cette fonctionnalité sur notre plateforme VerticalSoft.com.

Alain GIOANNI

A PROPOS DE L’AUTEUR

Alain GIOANNI est le fondateur de la solution cloud VerticalSoft.com qui permet de gérer et de promouvoir votre association, fondation, ou tout autre organisation à but non lucratif, depuis une interface unique. Il est également CEO de SLMaster, intégrateur Salesforce spécialisé dans le nonprofit.

Quelques chiffres sur les dons en France

money-837375_640

Pour aborder la recherche de don plus efficacement, il faut s’intéresser aux chiffres. Les stratégies marketing en direction des donateurs peuvent être différenciées selon les objectifs : trouver de nouveaux donateurs ou augmenter le niveau des dons.

Pour débuter notre exploration, voici quelques chiffres à retenir sur les dons en France :

  • 4 300 000 000 de dons en 2014
  • 5 466 000 foyers fiscaux déclarent un don
  • 440 € de don annuel par foyer imposable, 903 € à Paris.
  • 83% des assujettis à l’ISF font des dons d’un montant moyen de 2156 €
  • Les domaines de préférences sont la santé, l’aide aux plus démunis, l’enfance.
  • Le montant des dons est en hausse constante, de 8% par an depuis la crise de 2007.
  • Toutes les tranches d’age donnent à égalité. Mais les séniors sont nombreux et représentent plus de la moitié des donateurs.
  • Les urbains en habitat collectif donnent plus.

Votre base de données de donateurs doit intégrer les caractéristiques démographiques qui influent sur les dons : niveau de vie, participation électorale, taux d’emploi, mode de vie pour la propension à donner. catégorie sociale, age pour le montant des dons.

Source : Centre Français des Fonds et Fondations

Alain GIOANNI

A PROPOS DE L’AUTEUR

Alain GIOANNI est le fondateur de la solution cloud VerticalSoft.com qui permet de gérer et de promouvoir votre association, fondation, ou tout autre organisation à but non lucratif, depuis une interface unique. Il est également CEO de SLMaster, intégrateur Salesforce spécialisé dans le nonprofit.

5 résolutions pour votre récolte de fonds en 2016

product-1-2

2016 sera encore une année record pour le secteur philanthropique qui est en pleine mutation numérique. Il est important de fixer des objectifs clairs. Voici quelques résolutions importantes pour l’année.

1) Passez le cap de la première année : 23,7% des donateurs ne redonnent pas la seconde année. Calculez votre taux de rétention, comprenez pourquoi un donateur ne revient pas, améliorez la qualité de votre base de données et votre communication N+1.

2) Communiquez sur les projets et l’utilisation des ressources : 49% des donateurs sont préoccupés par l’utilisation des fonds versés. Les dons sur Internet croissent de 7% par an. Les donateurs ont plus de choix que jamais. Démarquez vous des autres en permettant aux donateurs de visualiser comment ses dons impactent un projet, une cause qui lui tient à coeur.

3) Améliorez la qualité des données : Le taux de désabonnement des mailing list est de 18% en moyenne. Avec des données de qualité, vous améliorerez vos campagnes, votre analyse, et optimiserez vos ressources. Les changements d’adresse, de statut marital, d’emploi, les décès sont de plus en plus disponibles en ligne. Tenez vous au courant des bases de données disponibles. Faites le ménage !

4) Ayez une approche multi-canal : les différents canaux que sont Internet, les réseaux sociaux, le mobile, la télévision connectée, la radio, les objets connectés sont de plus en plus présents et interconnectés. Votre stratégie de communication doit exploiter plus de canaux. En complément de l’e-mail, utilisez le sms par exemple. Partagez vos actualités sur les réseaux sociaux, publiez vos projets sur les plateforme de financement participatif (ou crowdfunding), vendez vos produits sur toutes les plateformes de vente.

 

Alain GIOANNI

A PROPOS DE L’AUTEUR

Alain GIOANNI est le fondateur de la solution cloud VerticalSoft.com qui permet de gérer et de promouvoir votre association, fondation, ou tout autre organisation à but non lucratif, depuis une interface unique. Il est également CEO de SLMaster, intégrateur Salesforce spécialisé dans le nonprofit.

WordPress leader des sites Web d’association

slider-fullscreen2-slide-1

Blackbaud a réalisé une étude de marché sur l’utilisation des CMS (générateur de site Web) dans le milieu des associations, fondations et autre organisation à but non lucratif. Voici ce qu’il faut retenir :

  • L’étude porte sur plus de 800 organisations et sites Web.
  • WordPress arrive largement en tête avec 42% de part de marché.
  • Suivi de Drupal (9%), Blackbaud (4%) Joomla (4%).
  • 90 solutions différentes, dont la plupart sont dépassées.
  • Le framework HTML Bootstrap qui ne date que de 2011, est utilisé par 21% des organisations.

 

Alain GIOANNI

A PROPOS DE L’AUTEUR

Alain GIOANNI est le fondateur de la solution cloud VerticalSoft.com qui permet de gérer et de promouvoir votre association, fondation, ou tout autre organisation à but non lucratif, depuis une interface unique. Il est également CEO de SLMaster, intégrateur Salesforce spécialisé dans le nonprofit.

Un podcast iTunes pour les associations

Capture d’écran 2016-01-27 à 08.40.09.png

Blackbaud diffuse un podcast destiné aux nonprofits sur la plateforme iTunes. Un premier épisode de 54 minutes est disponible avec trois experts du secteur, Jodi SMITH de Stanford Health System, Veronica BROWN de Chicago Public Library Foundation dont le nouveau site Web a fait 43 millions de pages vues et Ali BURKE de Southlake Regional Health Foundation qui a levé 100 millions de dollars depuis sa création.

Alain GIOANNI

A PROPOS DE L’AUTEUR

Alain GIOANNI est le fondateur de la solution cloud VerticalSoft.com qui permet de gérer et de promouvoir votre association, fondation, ou tout autre organisation à but non lucratif, depuis une interface unique. Il est également CEO de SLMaster, intégrateur Salesforce spécialisé dans le nonprofit.

Blackbaud intègre la base NOZA

Blackbaud intègre la base NOZA, créée par Craig HARRIS et rachetée en 2010. NOZA contient 100 millions d’enregistrements sur les dons attribués par les personnes, entreprises et fondations, ainsi qu’une description de chaque donateur. Les données sont collectées à partir d’informations publiques comme les rapports annuels, les newsletters, la liste des partenaires et des dons, et à partir de bases privées.

NOZA met à jour 1 million d’enregistrements chaque mois. les données incluent entre autre

  • le nom du donateur
  • la fourchette du don
  • les coordonnées du donateur
  • l’historique des dons
  • la couverture géographique
  • le type de don (don annuel, don mensuel, sponsoring d’événement, don en nature, parrainage éducatif …)
  • le secteur d’activité
  • un lien vers la source pour vérification

A l’aide de cette base, les associations peuvent cibler leur campagne pour savoir à qui demander des fonds et quel montant demander.

Pour le moment, la base ne couvre que les Etats-Unis et le Canada. NOZA n’est pas seul sur le secteur de la base de données de donateurs. Depuis 1995, Waltman Associates fourni le même type de service.