Présentation de la Fondation L’Oréal

Site Web

http://www.loreal.fr/developpement-durable/fondation-d’entreprise-l’oréal

Mission

Porteuse de valeurs d’excellence, de générosité et de créativité, la science fait partie de l’ADN de L’Oréal. Il était donc naturel pour la Fondation d’en faire un domaine d’intervention. Et c’est en s’attachant à rendre la science accessible, partagée, encouragée, que la Fondation a choisi de s’engager.

Domaines d’intervention:

La Fondation L’Oréal a choisi d’agir dans des domaines où l’expertise métier du groupe peut être mise au service de l’intérêt général : la science et la beauté. Science et beauté sont les deux piliers de l’expertise du groupe L’Oréal. La Fondation s’appuie sur ces atouts pour développer, partout dans le monde, des actions utiles à des publics discriminés ou fragiles. Ses programmes s’organisent autour de deux grandes causes.

1- LA SCIENCE : POUR AIDER LES FEMMES DE SCIENCE ET SUSCITER DES VOCATIONS

Avec son programme « Pour les Femmes et la Science » mené depuis 1998 en partenariat avec l’Unesco dans 106 pays, la Fondation promeut la place des femmes dans la recherche scientifique et encourage les vocations. Elle s’attache également à soutenir l’éducation scientifique, à travers de grandes expositions ou des initiatives solidaires.

2- LA BEAUTÉ : POUR RENOUER AVEC L’ESTIME DE SOI ET RETROUVER LE LIEN SOCIAL

Attachée à promouvoir une beauté généreuse, la Fondation développe des actions qui aident, par l’apparence, des personnes atteintes dans leur intégrité physique, psychique ou sociale à se reconstruire. Elle permet également à d’autres de retrouver un avenir à travers une formation professionnelle aux métiers de la beauté.

Comment soumettre votre projet ?

http://www.projets-fondation-loreal.com/fr/

La Fondation L’Oréal soutient uniquement des projets d’intérêt général portés par des structures à but non lucratif. Ces projets doivent s’inscrire dans les deux domaines d’action de la Fondation que sont :

  • La science : promotion de la recherche, et notamment de la place des femmes dans la science et diffusion de la culture scientifique.
  • La beauté solidaire : soutien aux personnes en situation de vulnérabilité sociale ou atteintes dans leur intégrité physique ou mentale à retrouver l’estime de soi grâce à la prise en charge de leur apparence ; aide aux personnes en situation de fragilité sociale à se réinsérer socialement par la formation à un métier dans le secteur de la beauté.

La Fondation tient compte également des critères d’éligibilité suivants :

  • Le caractère concret, l’originalité et l’innovation sociale du projet ;
  • L’inscription du projet sur le long terme ;
  • L’intégration dans le projet d’un volet évaluation pour mesurer l’impact sur les bénéficiaires ;
  • L’implication possible pour les salariés de L’Oréal.

La Fondation L’Oréal ne finance pas d’événements culturels, sportifs ou publicitaires ni de projets ponctuels de type gala ou kermesse. Elle ne soutient pas non plus de voyages humanitaires, scolaires ou de bourses d’étude ni de projets portés par une structure à caractère religieux, confessionnel ou politique.

11 points clés pour évaluer un CRM ou logiciel pour association

Si vous avez décidé d’adopter un CRM ou logiciel de gestion pour votre association, voici les 11 conseils pour étre sûr de faire le bon choix.

1- Le logiciel est spécifiquement adapté aux associations ou fondations

Il existe des dizaines et des dizaines de systèmes. Si en plus vous acceptez de travailler en anglais, vous avez le choix entre des milliers de systèmes de gestion. Assurez-vous cependant de vous concentrer sur une solution spécifiquement conçue pour vos besoins et donc pour les associations et fondations. En tant qu’association, vos besoins sont très spécifiques, notamment sur les dons en lignes et campagne de dons. Assurez vous que le système vous permet de satisfaire ces besoins spécifiques.

2- Logiciel intuitif

Le logiciel que vous choisissez doit être intuitif et utilisable par des personnes n’ayant pas de formation technique.

3- Le logiciel est automatisé

Choisissez un logiciel qui automatise votre travail le plus possible. De nombreuses solutions vous propose de configurer vous même un site web…c’est beaucoup plus dur et long que l’on peut le penser. Pourquoi perdre son temps à ça quand cela peut être automatisé ?

4- Système unique et intégré

Choisissez le système qui intègre le plus des fonctionnalités dont vous avez besoin pour assurer que tous vos systèmes communiquent (CRM, dons en ligne, adhésions en ligne, site web, page web, événements, billetterie, etc…). Par exemple la solution que vous choisissez peut par exemple créer des formulaires de dons en ligne. Ces formulaires doivent être intégrés dans un système de CRM pour vous permettre de centraliser vos données et avoir une vue 360 de vos donateurs ou membres.

5- Vos données sont sécurisées

Attention à la sécurité de vos données. Où sont les données stockée ? Qui a un accès direct ? Y a t-il un vrai backup ?

6- Infrastructure solide

Choisissez un logiciel qui repose sur une solide infrastructure. Demandez des informations sur ce point. Que se passe t-il si la société disparaît? qu’advient-il de vos données?

7- Logiciel préparé pour le RGPD

Nous avons parlé de ce problème plusieures fois. Votre logiciel doit vous permettre d’être en conformité avec le RGPD.

8- Outil de recherche et de rapports

Ce point est très important et pourtant souvent oublié par les associations. Votre système devra non seulement vous permettre de faire des recherches facilement, mais également vous permettre de produire des rapports. En effet, si votre associations vient à faire des demandes de financement, les rapports vous seront nécessaires.

9- Outil accessible de partout

Même si vous ne travaillez que de votre bureau, il est recommandé d’avoir une solution qui vous permet d’accéder à vos donnees et votre logiciel depuis n’importe quel terminal.

Nous préférons une solution cloud car ces solutions sont accessibles de partout. Vous ne voulez pas vous retrouver dans la situation ou un volontaire est malade et personne ne peut accéder aux données.

10- Le logiciel répond à la plupart de vos besoins

Sauf si vous avez les moyens financiers d’adapter un logiciel open source à absolument tous vos besoins, il est plus que probable que votre logiciel sera préconfiguré et donc aura certaines fonctionnalités prédéterminées, et que certaines fonctionnalités manqueront. Faites une liste des fonctionnalités dont vous avez absolument besoin, des fonctionnalités que vous aimeriez avoir, et de celles dont vous n’avez pas besoin du tout. Enfin déterminez votre budget.

11- Import et export facil

Encore un point essentiel malheureusement ignoré des associations. Vos données doivent pouvoir être exportées facilement vers un autre système renommé dans le cas ou vous grandissez trop vite ou vous n’êtes pas satisfait du service. Vos données peuvent elles être exportées vers un Salesforce ou un Blackbaud ou un CiviCRM si vous voulez utiliser un leader ?

***

Sur le même sujet voir:

Guide d’achat d’un logiciel pour association: Sélectionner le bon logiciel de gestion (ou CRM) pour votre association

Screen Shot 2018-04-03 at 15.25.04.png

Choisir le bon CRM pour une petite association

9 conseils pour choisir un CRM ou logiciel de gestion pour votre association

Pourquoi utiliser un CRM ou logiciel de gestion d’association vous aidera à être en conformité avec le RGPD ou GDPR

Comment optimiser vos appels à dons et dons en ligne avec un logiciel de gestion d’association ou CRM

Pourquoi un logiciel de gestion ou CRM gratuit ne signifie pas zéro coût pour votre association

Gérer ses membres et adhérents avec un logiciel de gestion association ou CRM

Pourquoi votre association a t-elle besoin d’un CRM ou d’un logiciel de gestion?

Choisir le bon CRM pour une petite association

Pour les petites associations, avec un petit budget, la question d’investir dans un logiciel de gestion d’association ou CRM n’est pas toujours évidente. Ces organisations ont un budget limité avec lequel travailler, mais doivent tout de même accomplir leur mission, promouvoir leur cause et répondre aux attentes de leurs membres. Encore beaucoup de petites entités pensent que l’investissement dans un système est superflu (après tout il y a de nombreuses solutions gratuites!). Mais attention, un logiciel de gestion est, selon nous, un investissement très important pour assurer la bonne administration d’une association, quelque soit sa taille, et qui sera probablement crucial après l’entrée en vigueur du nouveau règlement général sur la protection des données (RGPD).

Lire la suite Choisir le bon CRM pour une petite association

9 conseils pour choisir un CRM ou logiciel de gestion pour votre association

Un logiciel de gestion d’association ou CRM peut être un outil indispensable pour votre association. Mais comment choisir le bon système parmi les logiciels gratuits, open source ou cloud ? Voici 9 conseils pour sélectionner le bon CRM ou logiciel de gestion pour votre association.

1- Établissez la raison et les avantages financiers d’adopter un CRM

Vous devrez établir ici pourquoi vous avez besoin d’un CRM, quels seront les bénéfices financiers (plus de dons collectés via une fidélisation des donateurs par exemple) et quels seront les coûts (coût mensuel ? logiciel libre gratuit mais coût de développement?). Vous pourrez ensuite comparer vos projections à la réalité de votre CRM et faire des ajustements si nécessaire.

2- Établissez vos besoins et vos priorités

Il est essentiel de passer du temps avec votre équipe à mettre au point un document d’appel d’offre. Vous devrez examiner, documenter et établir soigneusement vos exigences actuelles et celles à venir considérant votre croissance potentielle. Ne choisissez pas un système sans envisager une croissance potentielle ou vous devrez utiliser un autre système entraînant des coûts de migration de vos données. Soyez certains de distinguer les fonctionnalités qui vous seront essentielles de celles qui ne le seront pas. Ce document devra être partagé avec les sous-traitants potentiels afin qu’ils aient une véritable compréhension de vos besoins.

3- Impliquez votre équipe de responsables

Mettre en place un nouveau CRM est un gros projet. Vous devrez être certains que tous vos salariés ou bénévoles amenés à utiliser le systèmes sont impliqués. Analysez les compétences requises pour utiliser le CRM. Pour une association, soyez certains que l’interface soit facile à comprendre. Par exemple choisissez un système le plus automatisé possible. Beaucoup de systèmes vous offrent la possibilité de configurer par du drag and drop…certes, au premier abord, cela paraît extraordinaire, mais vous risquez de vous retrouver vite à passer des heures à configurer des emails ou une page web qui au final sera…pauvre esthétiquement. Configurer est difficile, très difficile. Il y a des agences spécialisées pour faire cela pour une bonne raison ! La solution ? utilisez des solutions qui utilisent des templates pré configurés, sans drag and drop !

4- Nommez un chef de projet

Un chef de projet reste essentiel même si toute votre équipe en entier participera. Celui-ci sera le lien entre le sous-traitant et votre équipe interne. Avoir une personne unique pour prendre des décisions et s’assurer du respect des tâches est essentiel.

5- Établissez un planning de mise en oeuvre et un budget

Définissez ici vos besoins dans le temps et quantifiez vos ressources. Voulez vous une solution immédiate qui répond à 90% de vos besoins ou une solution qui sera développée uniquement pour vous, répondant à 100% de vos besoins mais mettra des mois et coûtera nécessairement plus cher.

6- Choisissez un logiciel open source ou un logiciel cloud

Nous avons écrit de nombreux articles sur le sujet. Notre préférence est pour un logiciel cloud, mais voyez les articles suivants pour plus de détails.

Pourquoi un logiciel de gestion ou CRM gratuit ne signifie pas zéro coût pour votre association

Les avantages et les inconvénients des logiciels CRM open source pour une association

7- Assurez vous de la pérennité de la technologie

Attention aux offres basées sur des technologies uniques ou propriétaires. Assurez vous que si votre logiciel ne vous convient pas, vous pourrez exporter vos données facilement dans un système leader, tel que Salesforce. Les leaders ne sont pas gratuits pour de bonnes raisons. Ils sont plus établis, ont plus de sécurités et sont capables de gérer une large base de données si vous grandissez.

8- Votre sous-traitant est-il capable de vous aider avec le RGPD ?

Tous vous diront oui…mais vérifiez qu’ils ont la sécurité suffisante. Les grands acteurs du CRM, Salesforce et Blackbaud, ont des pages entières dédiées à ce sujet.

9- Communiquez avec votre sous-traitant

Votre sous-traitant doit être ouvert à des modifications. Questionnez politiques vis à vis des améliorations ou suggestions d’amélioration pour leur produit.

Pourquoi utiliser un CRM ou logiciel de gestion d’association vous aidera à être en conformité avec le RGPD ou GDPR

Le nouveau règlement sur la protection des données (RGPD ou GDPR) sera applicable à partir du 25 mai 2018 dans tous les pays de l’Union Européenne et donc en France. Les associations qui traitent des données personnelles d’un résident européen sont directement impactées par ce nouveau règlement et devront s’y conformer. La principale mesure de ce nouveau règlement s’appuie sur le principe de consentement. L’utilisation d’un CRM ou logiciel de gestion d’association vous aidera à être en conformité.

Lire la suite Pourquoi utiliser un CRM ou logiciel de gestion d’association vous aidera à être en conformité avec le RGPD ou GDPR

VerticalSoft intègre Stripe Elements

Stripe elements permet de développer de très beaux formulaires de paiement offrant la meilleure expérience possible pour vos membres et donateurs. Suivant l’adage LESS IS MORE, Stripe a combiné dans un champ unique la saisie du numéro de carte bancaire, de la date d’expiration, du code de sécurité et du code postal.

N’oubliez pas que ce sont les détails qui font la différence.

stripeelement

Faites un essai de Stripe elements

Validation en temps réel

Fournit des commentaires en temps réel au fur et à mesure de la saisie de votre utilisateur. Si le numéro de carte n’est pas valide, l’utilisateur est immédiatement prévenu.

Localisation en fonction du pays

Le champ est traduit en temps réel au fur et à mesure de la saisie du numéro de carte, et offre les champs adaptés au pays de l’utilisateur.

Formatage et masquage des numéros

Le type de carte (VISA, AMEX, DISCOVER…) est détecté au fur et à mesure de la saisie. Le masquage des numéro reprends en temps réel celui de la carte pour faciliter la saisie.