Archives pour la catégorie Gestion des membres, adhérents et des données

Gérez votre association comme une startup

Les succès fulgurants de certaines startups de l’Internet ont marqué les esprits, pas seulement parce qu’elles ont fait fortune rapidement, mais parce que leurs employés y sont chouchoutés comme à la maison (décoration exotique, coca à volonté, repas, taxi et lessive gratuits) et qu’elles changent nos usages.

Cet astucieux cocktail entre technologie, philanthropie et innovation est source d’inspiration et de controverse. C’est en tout cas un dépoussiérage du modèle capitaliste hiérarchique, brutal, fondé sur les castes et à bout de souffle lorsqu’on regarde les chiffres de croissance.

Pourquoi ne pas reproduire le modèle startup à tous les domaines ? Peut-on gérer toutes les entreprises comme une startup ? Peut-on gérer la France comme une startup ? Peut-on gérer une fondation comme une startup ? Peut-on gérer une association comme une startup ?

Pourquoi ne pas imaginer une nouvelle génération de philanthropreneurs, et leurs équipes de fundraisers, donnant un coup de jeune au modèle caricatural de l’association financées par les seules aides publiques, gérée par des retraités et bénévoles, demandant à des donateurs de faire des chèques, plus par bonne conscience que dans l’espoir d’un résultat mesurable.

Un désormais célèbre article de Fortune titre en 2015 : How to run your non-profit like a startup. , tandis que The Guardian explique que les leaders de cette révolution philanthropique ne sont autres que Bill et Melinda Gates, Pierre Omidyar, Steve Case et Bill Clinton. En savoir plus sur Wikipedia pour les anglophones.

Chez VerticalSoft, nous développons la technologie qui accompagne cette révolution. Nous offrons les outils qui vont vous permettre de travailler plus intelligemment, changer votre image, attirer les talents, monter en compétence, et surtout, attirer plus de donateurs, en leur offrant ce qu’ils n’espèrent même plus, des résultats visibles, voir mesurables, sur l’impact philanthropique de leurs dons.

Alain GIOANNI

A PROPOS DE L’AUTEUR

Alain GIOANNI est le fondateur de la solution cloud VerticalSoft.com qui permet de gérer et de promouvoir votre association, fondation, ou tout autre organisation à but non lucratif, depuis une interface unique. Il est également CEO de SLMaster, intégrateur Salesforce spécialisé dans le nonprofit.

Importance de la gestion des données dans une association

La gestion des données et des informations collectées par une association est la clé de la réussite de toute campagne marketing. Depuis 10 ans que nous travaillons avec des associations et fondations, nous avons observé que celles-ci doivent impérativement communiquer un message approprié, au bon contact et au bon moment, si ces dernières veulent améliorer l’image de leur organisation et promouvoir efficacement leur cause. En d’autres termes, la personnalisation de la communication est essentielle, et elle ne peut se faire sans une base de données propre.

Lire la suite Importance de la gestion des données dans une association

Pourquoi une association doit-elle utiliser le web pour se promouvoir?

Une étude intéressante des grandes tendances du secteur associatif aux Etats Unis a été publiées par le site http://mrbenchmarks.com/ fin aril 2017. Cette étude se focalise sur l’évolution de l’utilisation du web ou du numérique par les associations, tant dans leur collecte de dons que dans leur approche générale à la publicité en ligne pour l’année 2016.

Les Etats Unis sont en avance sur le reste du monde quand il s’agit de la portée et de l’importance du secteur tertiaire. Il est donc intéressant de voir quelles tendances se sont récemment développées et ce que les associations francais peuvent en tirer comme leçon. Malheureusement, comme le confirme une étude récente de l’IFOP, c’est tout le milieu associatif français qui sous-investit dans Internet. Nous ne soulignerons que les grandes conclusions de cette étude américaine, le détails de celle ci peut se trouver sur le lien suivant: http://mrbenchmarks.com/#!/my-aim-is-true-charts.

Les grandes tendances sont les suivantes:

Pourquoi un site web est-il essentiel pour une association?

Selon l’étude, le nombre de visiteurs sur les sites Web d’association a augmenté d’environ 4% par rapport à 2015 – une croissance modeste qui signifie néanmoins des millions de visites de sites supplémentaires. Cela souligne l’importance grandissante d’une présence internet via un site vitrine qui est là pour mettre en avant votre cause, vos membres, vos bénévoles et vos projets associatifs. Plus la mise en avant est forte, plus votre association de chance de trouver des supporters. Aux États-Unis 100 % des plus importantes associations ou fondations possèdent un site Web et un compte Facebook (Waters et Feneley, 2013). 73 % de celles-ci détiennent un compte Twitter (Lovejoy et Saxton, 2012). Ces quelques chiffres nous indiquent que le secteur terciare aux États-Unis recourent massivement aux Web.

Les campagnes d’emails et la newsletter sont un nouveau moyen de communication incontournable

L’étude confirme que les associations utilisent de plus en plus l’email et la newsletter comme moyens de communication. Les newsletters sont en augmentation de 10% en 2016. De même, le nombre d’emails envoyé à chaque membre a également augmenté de 10%. En moyenne, un abonné pourrait s’attendre à recevoir 69 messages distincts d’une seule organisation en 2016. Un bon système de gestion de campagnes en ligne et une newsletter de qualité sont donc essentiels.

L’utilisation des réseaux sociaux en hausse pour les associations

L’utilisation et la portee via les réseaux sociaux a également augmenté. Sur Facebook, 23% de croissance. Sur Twitter, 50% de croissance. Et sur Instagram, une énorme croissance de 101%. Ces réseaux sociaux sont encore peu utilisé par les associations françaises. Alors que 90% des associations aux EU utilisent ces réseaux sociaux, seul un tiers des associations françaises les utilisent, ces associations étant principalement grandes et internationales.

La publicité numérique en hausse pour les associations

Le secteur tertiaire investi de plus en plus dans les publicités numériques, augmentant de 69% les dépenses publicitaires (y compris la recherche payée, l’affichage et la publicité des médias sociaux).

Le web (don en ligne etc…): une nouvelle source de financement dans un contexte de diminution des subventions publiques

Maintenant la partie la plus intéressante vient lorsque l’on regarde le résultats de ces investissements. Les associations américaines tirent elles profit du web? Le montant du chiffre d’affaires global en ligne a augmenté de 14% en 2016, avec un taux de conversion Web – le pourcentage de visiteurs du site qui ont complété un don en ligne – ayant progressé d’environ 8%. Par contre l’email représente 26% de tous les revenus en ligne en 2016. La conclusion de l’étude est donc que les associations doivent se connecter avec leur donateurs et membres via le plus de canaux different, site web et campagnes d’emailing restant les moyens clefs.

Une autre étude intéressante est l’étude de Blackbaud’s 2015 Charitable Giving Report, si aujourd’hui seulement 7,1% des dons sont fait en ligne, leur progression est exponentielle car le détails de l’étude souligne que non seulement plus d’argent est levé de cette façon chaque année mais surtout plus de donateurs utilisent ce moyen chaque année. Selon l’enquête, les campagnes marketing conjointes en ligne et hors ligne améliorent également l’engagement des donateurs. Les gens qui donnent en ligne et hors ligne sont plus susceptibles de continuer à donner que ceux qui font un don exclusivement en ligne ou hors ligne. Les organisations conservent environ 58% des donateurs multi-canal pour la première fois par opposition à ne retenir que 29% des donateurs hors ligne et 23% des donateurs en ligne (2013).

En France: les associations doivent utiliser le web et les outils informatiques

Il est reconnu que les associations se trouvent de nos jours fragilisées face à la transformation et raréfaction des ressources financières, à la concurrences entre associations, et ce dans un contexte de forte modernisation, digitalisation et professionnalisation du secteur. En effet, selon le Collectif des Associations Citoyennes, les complexités administratives et le poids de la gestion constituent aujourd’hui une des causes principales de disparition des associations de taille intermédiaire. L’utilisation du web et d’une solution solide de gestion des membres, donateurs, événements et dons en lignes est un premier pas vers l’assurance de la pérennité de ces associations.

VerticalSoft est un logiciel cloud de gestion “tout en un” permettant de gérer et promouvoir en ligne votre association, fondation ou toute organisation à but non lucratif. Pour en savoir plus, cliquez sur VerticalSoft.com ou pour un détail de ses fonctionnalités, cliquez ici.

Sophie Mollen

A PROPOS DE L’AUTEUR

Sophie GIOANNI est chargée du développement international de la solution cloud VerticalSoft.com qui permet de gérer et de promouvoir votre association, fondation, ou tout autre organisation à but non lucratif, depuis une interface unique.

Optimisez le formulaire de contact de votre association

Ne sous estimez pas le formulaire de contact de votre site Web, porte d’entrée de votre association sur Internet. Sa structure et son design va consciemment ou inconsciemment affecter l’image que le visiteur se fait de votre association en terme de valeur, de risque et de crédibilité. Son optimisation peut vous rapporter en terme d’image, mais également en terme d’efficacité, de taux de transformation, de qualité des données, de traçabilité et de possibilités marketing.

Un design soigné et responsive

Le design doit être soigné et son montage HTML doit être responsive, c’est à dire s’adapter à tous les appareils (PC, Tablette, Smartphone). Indiquez les champs obligatoires et n’oubliez pas de gérer l’optin.

Il est souhaitable de proposez d’autres formes de communication (se rendre sur place, courrier, téléphone, e-mail) même si le formulaire doit être mis en avant pour les avantages qu’il procure. Un formulaire seul indiquera que vous ne souhaitez pas être importuné, que vous filtrez les demandes, voir que vous n’existez pas vraiment.

Exemple de formulaire de contact généré automatiquement par notre plateforme VerticalSoft.

Le dilemme du choix des champs

S’il est de votre intérêt d’avoir le plus d’informations possibles, vous vous doutez qu’un formulaire trop long rebutera vos visiteurs. Au delà de 5 champs de saisie en plus du message, vous n’allez garder que les plus motivés. Or, ceci peut être une stratégie payante car plus d’informations sur des prospects plus motivés veux dire un taux de transformation plus élevé. Ces deux approches sont-elles inconciliables ? pas forcément.

La qualité de la saisie

La qualité et la normalisation des données collectées sont indispensables a une exploitation automatisée et systématique de vos prospects. Au delà de la qualité du montage HTML et des règles de validation du formulaire (format de l’e-mail, champs obligatoires), il est important de reformater la saisie lors de l’enregistrement dans la base de données pour disposer de données homogènes.

Les outils de nouvelle génération

Le big data et l’intelligence artificielle offrent des possibilités inédites aux plateformes les plus avancées.

Il existe des moyens d’optimiser automatiquement le nombres de questions et de régler au mieux le dilemme du choix des champs.

Le progressive profiling consiste à adapter les questions en fonction du profil du visiteur  et donc des premières réponses et informations. Il est même possible d’avoir immédiatement des informations publiques sur votre visiteurs sans qu’il les saisisse. (analyse de l’IP, de l’e-mail)

Le big data et l’intelligence artificielle permettent de tester et mémoriser plusieurs approches et combinaisons et à analyser leur taux de conversion ou de transformation afin d’en déduire le meilleur compromis.

Des API externes sont utilisées pour saisir des adresses, tester l’e-mail, détecter le genre à partir du prénom, compléter l’information avec de l’information publique disponible sur les réseaux sociaux (informations, photo, logo), analyser une photo et même comprendre le contenu et le ton du message.

Exemple de formulaire de contact généré automatiquement par notre plateforme VerticalSoft, permettant l’autocompletion de l’adresse par l’API Google Maps. Le formulaire vous localise, propose des adresses proches au fur et à mesure de chaque lettre saisie et rempli automatiquement la région, le pays et les coordonnées GPS. Cliquez sur le + pour voir le détail des champs.

Capture d’écran 2017-01-28 à 10.45.34.png

Alain GIOANNI

A PROPOS DE L’AUTEUR

Alain GIOANNI est le fondateur de la solution cloud VerticalSoft.com qui permet de gérer et de promouvoir votre association, fondation, ou tout autre organisation à but non lucratif, depuis une interface unique. Il est également CEO de SLMaster, intégrateur Salesforce spécialisé dans le nonprofit.