Archives pour la catégorie Financer une association

Financement d’une association: Comment réussir une demande de subvention?

Vous êtes une association et voulez proposer des activités de sport pour les enfants d’un quartier? Le problème se pose de comment financer ces activités si les adhésions de votre association ne sont pas suffisantes pour financer un tel projet. La solution se trouve peut être dans une demande de subvention auprès de votre administration locale. Comment cependant réussir une demande de subvention?

Les formes de subvention

En France, 500 000 associations bénéficient de subventions publiques. Cependant, il faut noter que les subventions représentent une source de financement de mois en moins importante pour les associations. Ces subventions sont passées de représenter ⅓ à ne représenter plus qu’¼ des ressources financières des associations.

Selon la lOI n° 2014-856 du 31 juillet 2014 relative à l’économie sociale et solidaire, constituent des subventions, les contributions facultatives de toute nature […] décidées par les autorités administratives et les organismes chargés de la gestion d’un service public industriel et commercial, justifiées par un intérêt général et destinées à la réalisation d’une action ou d’un projet d’investissement, à la contribution au développement d’activités ou au financement global de l’activité de l’organisme de droit privé bénéficiaire. Ces actions, projets ou activités sont initiés, définis et mis en œuvre par les organismes de droit privé bénéficiaires.

Les subventions regroupent donc les aides et les des contributions de toute forme, telles que les des subventions financières, matérielles ou en personnel.

Qui peut demander des subventions?

Toute association proprement déclarée et ayant un numéro SIREN peut effectuer une demande de subvention. Rappelez vous que l’immatriculation au répertoire national des entreprises et des établissements (appelé également répertoire Sirene) est géré par l’INSEE. Votre association doit absolument être immatriculée si vous voulez demander des subventions , avoir des salariés ou avoir une activité commerciale. Attention si votre association est une association cultuelle, vous ne pourrez pas demander de subvention publique. Vos sources de financement seront les cotisations des membres, les dons, les quêtes et les rétributions

A qui faire une demande de subvention?

Les subventions sont allouées par les autorités administratives et les organismes chargés de la gestion d’un service public industriel et commercial. Donc vous pouvez vous adresser aux entités suivantes:

  • État ;
  • collectivités territoriales (votre commune par exemple)
  • établissements publics administratifs ;
  • organismes de sécurité sociale ;
  • établissements publics à caractère industriel et commercial ;
  • ou d’autres organismes chargés de la gestion d’un service public administratif.

Conditions à remplir et procédure pour obtenir une subvention

Votre demande de subvention doit avoir le but suivant:

  • réaliser une action ou un projet d’investissement ;
  • contribuer au développement d’activités ; ou
  • contribuer au financement global de son activité.

Vous devrez remplir le formulaire suivant cerfa_12156-05. Un formulaire annexe cerfa_15059-01 et un guide notice_51781#02 vous aidera dans vos démarches.

Si la subvention attribuée est supérieur à 23 000 €, votre association devra conclure une convention avec l’organisme attribuant. Ici vous pourrez retrouver 2 modèles de conventions: Modèle de convention pluriannuelle d’objectifs avec une associationModèle simplifié de convention pluriannuelle d’objectifs avec une association.

Compte rendu financier et contrôle des autorités

Un compte rendu devra être produit par votre association suivant le modèle: cerfa_15059-01. Attention, l’État ou la collectivité territoriale pourra contrôler votre association pour vérifier que les subventions ont été utilisées conformément à l’objet pour lequel elles ont été accordées!

Pour toute aide en ce qui concerne vos appels à dons, n’hésitez pas a bénéficier de votre consultation gratuite sur vos besoins numériques! Contactez-nous!

Appel à projets 2018 pour la Fondation de France

Pour les associations qui nous suivent: notez un nouvel appel à projets pour la Fondation de France: A travers cet appel à projets, la Fondation de France entend soutenir les initiatives associatives qui favorisent les dynamiques inclusives, la participation des personnes handicapées quel que soit le domaine de vie (loisirs, emploi…). Le projet doit s’inscrire dans la durée et prévoir les conditions d’une véritable participation des publics en situation de handicap. Attention: Dates limites de réception des dossiers : 14 février, 2 mai et 3 octobre 2018.

Plus d’information, cliquez sur Appel projets fondation de France. Utilisez nos modèles de demandes de financement de l’application VerticalSoft pour augmenter vos chances de succès. Voir ici.

 

Comment augmenter les revenus de votre association et fidéliser vos donateurs avec un programme de dons mensuels

Les programmes de dons mensuels sont devenus très populaires de part leur potentiel de fidélisation des donateurs pour les associations d’une part, et d’autre part parce qu’ils sont faciles et commodes à mettre en place.

Qu’est-ce que le don récurrent?

Le don mensuel est la possibilité de donner automatiquement à une association sur une base récurrente. C’est le terme générique pour tout don effectué automatiquement à intervalles réguliers. Cet intervalle être mensuelle, annuelle, trimestrielle, ou un autre intervalle prédéfini. La plupart des donateurs semblent préférer l’option mensuelle. Dans la plupart des cas, ce don mensuel est établi à partir d’une carte de crédit, bien que des dons récurrents puissent être mis en place directement à partir du compte en banque du donateur en fournissant l’IBAN et BIC.

Les avantages des dons récurrents

1- Les dons récurrents sont une source de revenus régulière et prévisible

En générale, les associations ont observé que la rétention, et donc la fidélisation, des donateurs est plus élevée parmi les donateurs récurrents. Certes les montants sont faibles chaque mois, mais très peu de donateurs annulent leurs retrait automatique dans l’année de la mise en place.

2- Pas de date de fin

D’autres dons étalés dans le temps, comme une promesse de don par exemple, se terminent après une période prédéfinie. Les dons récurrents peuvent cependant durer indéfiniment (attention cependant aux cartes de crédit qui expirent). L’idée est simple, l’inertie des donateurs à annuler un mandat de retrait automatique fonctionne joue en faveur de votre association.

3- Petits montants mensuels = large montant annuel

Les montants mensuels prélevés sont en général de faible valeur, cependant, sachant que la plupart des donateurs restent au moins un an, sur l’année, le montant du don devient important.

Photo: Unicef.fr

4- Trouver des donateurs mensuels est peu coûteux et abordable

Le don mensuel n’est autre qu’une forme de don en ligne. Un CRM vous permettant de créer des formulaires en ligne et de les poster sur votre site internet et vos campagnes d’appels à dons devrait suffir. Votre logiciel de gestion doit être en mesure d’intégrer les informations relatives aux dons récurrents directement dans votre CRM.

Inconvénients d’un programme de dons récurrents

1- Informer continuellement

Si vous voulez que votre programmes de dons mensuels soit un succès, vous devrez faire un effort de communication régulier. Informer vos donateurs de l’avancement de vos projet, ils doivent être continuellement en contact avec votre association.

2- Maintien d’une base de données

Un retrait mensuel nécessite un bon CRM. Un système de mise a jour des informations de vos donateurs pour les garder au courant.

3- Gérer les cartes de crédit

Les cartes de crédit expirées peuvent être l’un des aspects les plus difficiles des dons récurrents, puisque vous devez contacter le donateur (par email d’abord puis avec un appel téléphonique de suivi si nécessaire) pour leur rappeler de mettre à jour leurs informations dans votre système. Cette mise à jour devrait être relativement simple, mais elle donne l’occasion à un donateur de ne pas répondre et donc d’abandonner votre programme. Bien que les abandons ne soient pas nombreux, ils sont difficiles à récupérer.

Voir également:

Une stratégie simple pour les associations: Choyez vos donateurs et ils donneront plus et plus souvent.

Comment récolter plus de dons sur le site internet de votre association ?

4 conseils pour réussir une campagne d’appel aux dons de votre association

Comment adapter vos formulaires de dons en ligne et de contact pour les rendre conformes au RGPD

Chiffres sur le mécénat en France

Recherche et Solidarités, Association sans but lucratif, vient de publier une nouvelle étude sur le mécénat en France. Voici leur principales conclusions:

  • Malgré les difficultés économiques de ces dernières années, non seulement le montant des dons a augmenté de 60 % en 6 ans (entre 2010 et 2015), mais surtout le nombre d’entreprises donatrices a progressé sur cette même période de 120 %, soit plus que doublé.
  • 75,2 % des montants versés proviennent de 20% des entreprises c’est-à-dire, sans que cela soit étonnant, celles dont le bénéfice annuel déclaré dépasse 280 000 € environ.
  • Les plus petites, dont le nombre des salariés ne dépasse pas 10 et le chiffre d’affaires 2 millions d’euros, ne sont qu’un peu plus de 2% à déclarer un don, et vraisemblablement bien plus nombreuses à donner à une association sans le déclarer, et elles affichent un don moyen avoisinant 2.000 euros.
  • Les grandes entreprises déclarant un don sont majoritaires (50,5%), et les montants correspondants sont particulièrement importants, se chiffrant en millions d’euros.

Retrouvez l’étude complète de Recherche et Solidarités ici.

Rémunération du dirigeant d’une association

Principe de base de non rémunération

En France, les associations doivent être gérées à titre bénévole pour qu’elles soient considérées comme non lucratives et ne soit en conséquence pas soumises aux impôts commerciaux (impôt sur les sociétés, CET, TVA). De manière générale, les dirigeants de ces associations (ou autres entitées à but non lucratif) ne perçoivent aucune rémunération directe ou indirecte pour leur activité de gestion et d’administration.

Définition d’un dirigeant

Les dirigeants sont les dirigeants de droit, c’est-à-dire les membres du conseil d’administration ou de l’organe qui assume ce rôle, mais aussi les dirigeants de fait, c’est-à-dire les personnes qui assument tous les rôles des dirigeants statutaires, sans avoir été régulièrement investi du pouvoir de représenter l’association.

La différence entre les dirigeants et les directeurs salariés

Une association peut bien sure avoir des salariés pour exercer des fonctions de direction mais ces salariés ne peuvent pas faire partie des dirigeants de l’association.

Définition large de ce que constitue la rémunération

La rémunération comprend le versement de sommes d’argent ou l’attribution de tout autre avantage accordé par l’association tels que:

  • rémunérations ponctuelles
  • avantages en nature ou cadeaux
  • remboursements de frais forfaitaires ou remboursements de frais non utilisés conformément à leur objet

Exception dite des 3/4 du Smic

Par exception au principe ci-dessus, tout ou partie des dirigeants d’une association peuvent être rémunérés à condition que le total des rémunérations brutes versées à chacun d’eux à quelque titre que ce soit ne dépasse pas les 3/4 du Smic, soit 1 123,85 € brut par mois. Le calcul est simple: utilisez sur la période d’une année, le maximum de 12 X le Smic mensuel. Attention, le calcul se fait par dirigeant et non par association (sauf si les dirigeants ont des intérêts familiaux, juridiques ou financiers communs).

4 conseils pour réussir une campagne d’appel aux dons de votre association

En dépit du contexte économique, les Français continuent de donner, et le financement de type crowdfunding est en hausse. Les donateurs ont besoin de motivation pour participer à une cause, en particulier à une cause de long terme. Alors comment inspirer vos donateurs et comment réussir votre prochaine campagne d’appel aux dons. Voici 4 conseils pour réussir votre prochaine campagne :

  1. Soignez votre page d’appel aux dons
  2. Demandez des actions qui ne sortent pas des habitudes de vos donateurs 
  3. Illustrez vos histoires avec de vrais personnes 
  4. Ne culpabilisez pas vos donateurs

***

  1. Soignez votre page d’appel aux dons : La vitrine principale de votre campagne est votre page d’appel aux dons : cette page va être le seul outil de « vente » ou de « marketing » de votre campagne donc il est essentiel de la créer avec soin. L’inspiration de vos donateurs viendra de l’histoire et des images que vous rattachez aux valeurs et aux ambitions de votre projet. Elle viendra aussi de la mise en oeuvre de votre projet. Rédiger des textes de qualité choisir un nom et des photos adaptés à votre campagne. L’idée est de mettre en avant l’importance de ce projet pour votre association et de le présenter de façon riche et détaillée.
  2. Demandez des actions qui ne sortent pas des habitudes de vos donateurs : Les comportements sont difficiles à changer. Restez dans les habitudes de vos donateurs. Par exemple proposez une campagne auprès des restaurants: un client qui commende une carafe d’eau gratuite, peut par exemple, payer cette eau 1 euro qui sera ensuite redistribué à votre cause. En vous appuyant sur une action habituelle, vous maximisez vos chances de succès.
  3. Illustrez vos histoires avec de vrais personnes : Votre campagne implique de vrais personnes, votre communication doit les mettre en avant pour créer cette connexion émotionnelle nécessaire au succès. Mettez des images, des citations, des vidéos qui montrent les personnes concernées par votre campagne (bénévoles, membres, bénéficiaires). Evitez les photos de groupe, montrez des individus.
  4. Ne culpabilisez pas vos donateurs: Ne dites pas comment le monde devrait fonctionner, ne donnez pas de leçon. Informez vos donateurs de manière à ce qu’ils puissent s’identifier aux personnes que vous aidez. Par exemple si vous faites une campagne anti-tabac, ne montrez pas un adulte qui dit à un enfant de ne pas fumer.  Plutôt montrez les consequences désastreuses du tabac sur la santé des enfants. De la même manière, ne dévalorisez pas vos bénéficiaires. Expliquez précisément comment les uns peuvent aider les autres.

Pour plus d’information, voir les articles ci dessous:

Exemple de page d’appel aux dons

8 conseils de fundraising pour les petites associations

Comment gérer le déroulement de ses projets associatifs

Comment trouver de nouveaux donateurs pour mon association ?

Quelles stratégies et campagnes d’emailing pour votre association

***

Si vous êtes une association de la Loi 1901, vous pouvez bénéficier d’une consultation gratuite sur votre stratégie web, de fundraising et sur l’utilisation du numérique. N’hésitez pas à nous contacter pour nous faire part de vos besoins.

8 erreurs à éviter pour une association dans la communication avec ses donateurs

Les donateurs sont pour certaines associations leur unique source de financement. Alors, comment communiquer avec ces derniers pour s’assurer qu’ils restent engagés, fidéles à votre association et qu’ils re-donnent? Dans un article précédent, Comment fidéliser les donateurs de mon association : 8 astuces pour ravir vos donateurs, nous vous avons présenté les étapes à suivre pour établir une vraie relation de confiance avec vos donateurs en misant sur la longévité de ces relations. Mais y a t-il des erreurs a ne jamais commettre dans votre politique de communication? Oui…Voici une liste d’erreurs à ne pas commettre et qui risqueraient de compromettre l’efficacité de votre communication avec vos donateurs:

1- Ne pas savoir qui sont ses donateurs

2- Avoir une politique de communication généralisée et non personnalisée

3- Faire un appel à dons et ne pas informer du suivi

4- Recevoir des dons et ne pas remercier

5- Trop communiquer avec du contenu de faible valeur

6- Négliger la présence Web de votre association

***

1- Ne pas savoir qui sont ses donateurs

Il vous sera impossible de développer une communication simple et adaptée si vous ne connaissez pas vos donateurs. Pour cela il est essentiel d’investir dans un outil CRM ou un logiciel de gestion d’association. Cet outil vous permettra de gérer vos relations avec vos membres, donateurs, bénévoles, vendeurs, ou fournisseurs. Plus particulièrement pour vos donateurs, le CRM vous permettra de voir sur chaque fiche, les affinités de votre donateurs, ses dons passes, et ses centres d’intérêts.

2- Avoir une politique de communication généralisée et non personnalisée

Une erreur classique commise par nombre des associations avec qui nous avons travaillé, et de communiquer de la même façon avec tout le monde. La raison principale de cette erreur est le manque de temps et de système pour adapter sa communication. La personnalisation, en particulier dans le domaine de la communication, est l’une des stratégies les plus importantes si vous voulez fidéliser vos donateurs. Segmentez vos donateurs et envoyez leur une communication ciblée. Si vous soutenez plusieures causes, disons l’humanitaire, l’art et l’éducation, vous pouvez segmenter vos donateurs selon leurs affinités et leur envoyer des informations uniquement sur le sujet qui les intéresse.

3- Faire un appel à dons et ne pas informer du suivi

N’oubliez pas d’établir un contact régulier avec vos donateurs en les informant de l’avancement de vos projets. Informer les donateurs après un don est excellent moyen d’entrer dans la vie quotidienne de ces derniers et de les impliquer dans la vie de votre association.

4- Recevoir des dons et ne pas remercier

Vos donateurs doivent avoir envie de re-donner, envie de soutenir votre cause et doivent se sentir appréciés. Rien de pire pour un donateur que de faire un don et de ne jamais plus entendre parler de votre association et de ne jamais avoir été remercié! Certaines associations remercient leurs donateurs de 5 à 7 fois au cours d’une année. Cela demande bien évidemment une grande organisation et l’aide d’un logiciel de gestion permettant la création d’un parcours donateur.

5- Trop communiquer avec du contenu de faible valeur

Attention de ne pas noyer vos donateurs sous des emails indésirables et de faibles qualité. Assurez vous que ceux-ci ont consenti à la communication, et que celle-ci est pertinente. Votre communication doit fournir des informations à valeur ajoutée pour le public, c’est-à-dire des informations intéressantes auxquelles le public n’a pas accès autrement.

6- Négliger la présence Web de votre association

De nos jours, les gens passent la majeure partie de leur temps sur Internet et les sollicitations d’associations sont si nombreuses que même un donateur peut vous oublier au profit d’une autre cause plus visible et plus engagée. Votre association doit absolument avoir une présence de qualité sur le Web. Cette présence doit être de qualité du point de vue du design et du point de vue du contenu. Votre site web doit informer vos adhérents, partenaires, et financeurs de vos activités. Rappelez vous que votre site est une plateforme de communication couplée à un journal interne mis à jour en temps réel, accessible de partout. Il peut servir à mobiliser rapidement vos supporters sur un sujet d’actualité: appel à dons, appel à bénévolat sur une cause urgente, etc. Votre site est également là pour vous faire connaître ou reconnaître dans un domaine caritatif. Votre site doit devenir incontournable dans la cause particulière que vous soutenez. Attention au design et sur la compatibilité avec les mobiles et les tablettes! c’est essentiel considérant que plus de 90% de la population a des téléphones portables. Le design est également clé pour donner une image moderne et dynamique. La présentation de vos informations doit être claire et des pages d’appel à action (de dons) doivent être clairement visibles.

***

Si vous êtes une association de la Loi 1901, vous pouvez bénéficier d’une consultation gratuite sur votre stratégie web, de fundraising et sur l’utilisation du numérique. N’hésitez pas à nous contacter pour nous faire part de vos besoins.