Comment créer le site Web de mon association en 2020

Difficile de s’y retrouver devant la multiplications des plateformes et des technologies. Voici un guide synthétique des offres du marché.

Les CMS traditionnels : datant des années 2000, les CMS (Content Management System ou Système de Gestion de Contenu) sont des applications permettant de saisir du contenu dans un éditeur de texte riche et de le publier sous forme de blog ou de site Web. De cet époque il ne reste plus que WordPress qui est devenu LE leader du marché des CMS alors que les Joomla ou Drupal disparaissent peu à peu avec 3 ou 4%. WordPress a commencé dans les blogs pour ensuite se diversifier vers les site Web et les boutiques. WordPress est également passé au Cloud.

  • Pour : écosystème très large, prestataires et templates à profusion.
  • Contre : technologie et concepts un peu dépassés.

Le développement HTML : il est toujours opportun de faire un site en HTML si on souhaite un design très travaillé et qu’il n’y a pas de contenu dynamique à mettre à jour régulièrement. On utilisera donc le HTML5 et les CSS pour coder la page. Pour aller plus vite, il existe des frameworks comme Bootstrap. Il est également possible d’acheter des templates HTML ou Bootstrap qu’il suffit de retravailler. Pour être dans l’ère du temps, on hébergera les pages sur un cloud Amazon.

  • Pour : flexibilité, optimisation du code, pas de prestataire intermédiaire.
  • Contre : demande des connaissances techniques

Les CMS nouvelle génération : on n’arrête pas le progrès, de nouveaux concepts voient le jour. J’en citerais deux qui paraissent prometteurs. No Code CMS ou la promesse de faire un site Web moderne, dynamique et responsive sans jamais coder. On citera Wix, SquareSpace, Webflow, MailChimp, VerticalSoft, AssoConnect). Headless CMS : le principe est de créer des bases de contenu brut et de les diffuser vers toutes vos applications (sites, blogs, crm, plateforme marketing…) sous forme api. On citera : Butter CMS, ContentFull, Strapi, KenticoCloud, Prismic.io … Le rendu Web se fera alors sur les tous derniers frameworks javascript comme React ou Vue.js.

  • Pour : c’est l’avenir
  • Contre : manque de maturité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :