L’exemple d’investissement d’impact d’une association au Royaume-Uni

Au cours des dernières années, l’investissement d’impact ou “l’impact investing” en anglais, a gagné du terrain sur le plan mondial, attirant l’intérêt et la participation d’investisseurs traditionnels, tels que les gestionnaires d’actifs (fonds de pensions et autres gérants). L’investissement d’impact a plus récemment attiré les institutions caritatives, avec les Etats Unis étant les plus avancés, telle que la fondation américaine, Ford. Au sens le plus large, l’investissement d’impact concerne les investissements réalisés dans des sociétés et des fonds dans le but de générer un impact social ou environnemental mesurable, en plus d’un rendement financier. En France, ce mouvement est encore très immature et peu d’associations ou de fondations (sauf si elles sont de grande envergure) ont adopté l’investissement d’impact.

Au Royaume-Uni par contre, bien qu’elle soit encore une jeune industrie, l’investissement d’impact ou “l’impact investing” est estimé à 150 milliards de livres sterling. Contrairement à la France, les fondations et autres entités caritatives sont plus avancées dans leur désire et leur capacité d’investir de façon a également soutenir leurs missions (donc de faire des investissements qui soutiennent spécifiquement la cause de ladite association ou fondation).

L’association Guy’s et St Thomas est un bel exemple d’investissements alignés avec la mission de cette association. Guy’s et St Thomas est l’un des plus grands hôpitaux de londres. Son association a pour mission d’améliorer la santé dans les zones urbaines défavorisées des “arrondissements” londoniens de Lambeth et de Southwark. L’association dispose d’un fond de dotation de plus de 800 millions d’euros et investit chaque année des millions dans l’amélioration de la santé locale.

L’association a récemment adopté une nouvelle stratégie selon laquelle l’association peut maintenant faire des investissements d’impact à hauteur de 5% de ses fonds – soit plus de 40 M £. L’idée est simple, aligner rendement financier et mission sociale. Cette approche permet à l’association d’avoir un impact encore plus important sur la santé tout en fournissant des rendements financiers qui rendent possible leur travail purement caritatif.

L’association utilise pour cela un fond de private equity spécialisé dans l’investissement dans des entreprises qui offrent des solutions de soins innovantes. Mais cette approche n’est pas possible pour toutes les associations de par sa complexité. L’association Guy’s et St Thomas est suffisament importante pour avoir une personne dédié à ces investissements d’impact et à la mesure de cet impact. En France, l’investissement d’impact par les associations et fondations est encore très immature mais est appelé à se développer dans les années à venir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s