Association employeur : quelles charges sociales et combien coûte un salarié ?

Quel est le vrai coût d’un salarié pour votre association? et comment prendre en compte toutes les taxes liées au recrutement d’un salarié.

Vous êtes une association et voulez recruter un salarié? Pour prendre la bonne décision, il faut se poser trois questions essentielles :

  • L’embauche est-elle utile au développement de votre association ?
  • Quelles sont les compétences nouvelles à acquérir dans votre association ?
  • L’embauche est-elle possible financièrement ?

Nous aborderons le troisième point, quel est le vrai coût d’un salarié et comment prendre en compte toutes les taxes liées au recrutement d’un salarié.

Mon association doit-elle payer des cotisations sociales ?

Oui. Dès lors que votre association décide d’employer un salarié, celle-ci devra payer des cotisations sociales, comme n’importe quel autre employeur. Ces cotisations sociales sont payées à l’URSSAF et à un organisme de retraite complémentaire et de prévoyance. D’autres cotisations sont également requises, telles que les contributions à la formation professionnelle continue, à l’effort de construction, taxe d’apprentissage, taxe sur les salaires.

Quelles cotisations sociales mon association doit-elle payer ?

URSSAF

Les cotisations versées à l’URSSAF sont principalement destinées au financement de la sécurité sociale (assurance maladie maternité, assurance vieillesse, assurance accident du travail etc…). Les prélèvement couvrent également la CSG, la CRDS et les cotisations et contributions au titre de l’assurance chômage). Cliquez ici pour plus d’information sur le calcul des cotisations de l’URSSAF.

Il existe bien entendu des allègements ou exonérations de cotisations sociales. Elles s’appliquent également aux associations. Toutefois, certaines sont réservées aux employeurs soumis à l’impôt sur les sociétés et à la TVA, ce qui exclu les associations non fiscalisées.

Régime de retraite complémentaire et de prévoyance

La retraite de base désigne la pension de retraite principale que perçoit toute personne ayant exercé une activité professionnelle. La cotisation à une caisse de retraite de base est obligatoire. Votre association recevra un document de la caisse d’affiliation choisie qui récupèrera les cotisations de retraite complémentaire et de prévoyance. Les cotisations à verser varient en fonction du statut du salarié (pour la retraite complémentaire) et de la convention collective (pour la prévoyance).

Les autres contributions

Les associations doivent payer d’autres contributions telles que celles liées à:

  • la formation professionnelle continue (0,55 % si elle compte moins de dix salariés ; 1 % à partir de 10 salariés).
  • La participation à l’effort de construction (seulement si vous avez moins de 20 salariés; 0,45 % des salaires bruts).
  • La taxe d’apprentissage (seulement pour les associations qui ont au moins un salarié et qui ne sont pas exonérées de contribution économique territoriale. 0,68 % des salaires versés)
  • La taxe sur les salaires (seulement pour les associations exonérées de TVA).

Qu’est-ce que le Chèque emploi associatif ?

Contrairement aux entreprises, l’association peut utiliser 2 différentes procédures de déclarations: soit la procédure ordinaire soit une procédure simplifiée la déchargeant de certaines obligations. Le chèque emploi associatif permet une procédure simplifiée pour les associations et fondations qui emploient moins de 20 salariés de remplir toutes les formalités liées à l’embauche et à la gestion de leurs salariés. Pour plus d’information sur le Chèque emploi associatif cliquez ici.

Comment estimer le coût d’un salarié pour mon association ?

Le gouvernement français fournit un outil très utile qui vous permet de simuler le coût total que représente un salarié potentiel. N’oubliez pas de changer le titre à “Association” et non “Entreprise”.

Voir également:

Vous recherchez une solution tout-en-un pour votre association ?

Pour passer au digital et transformer vos prospects en fidèles supporters, vous devrez utiliser une solution plus puissante qu’un simple tableur et un formulaire gratuit. Avec VerticalSoft :

  • Générer vos paiements en ligne en 10 minutes
  • Gagnez 50% du temps sur l’administratif
  • Basé sur Salesforce N°1 mondial du CRM (Gestion de la Relation Client)

Auteur : Sophie Gioanni

Sophie est chargée du développement international de VerticalSoft.com. VerticalSoft est un logiciel de gestion en ligne, tout-en-un, permettant de gérer et promouvoir votre association, fondation ou toute organisation à but non lucratif.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s