La co-création, un nouveau modèle pour vos projets sociaux

logo.pngASHOKA est un réseau mondial d’entrepreneurs sociaux, il est présent dans 80 pays et a soutenu 3000 organisations. Avec 42 millions de dollars de budget, 150 nouveaux projets financés par ans, il est un partenaire de premier choix pour votre projet.

Le processus de sélection est rigoureux, les qualités recherchées sont les suivantes :

  • Proposer des solutions à grande échelle aux enjeux sociaux et environnementaux contemporains
  • Proposer une idée est suffisamment forte pour changer la donne dans le domaine d’intervention
  • Avoir un management apte a mettre en oeuvre de grands projets

La spécificité d’ASHOKA est de promouvoir un nouveau modèle de collaboration innovant qui s’inspire du mode projet, la co-création. Cela consiste à faire réaliser le projet par un groupement de partenaires (société civile, entrepreneurs sociaux, pouvoirs publics, entreprises).

Chez VerticalSoft, nous avons intégré cette dimension de co-création dans notre outil cloud de gestion de projets pour les associations, les fondations et les entreprise de l’économie sociale et solidaire.

Un projet VerticalSoft dispose d’une équipe qui est composée des membres de l’organisation porteuse du projet, mais aussi de partenaires externes. Le dossier de financement généré présente le demandeur comme un groupement d’organisations. C’est ce groupement qui est mis en avant et non l’organisation qui remplie la demande d’un point de vue administratif.

En outre le projet peut être découpé en sous étapes de livraison (avec une présentation en timeline ou gantt), disposant chacune de sa propre équipe. Mettant ainsi en avant le groupement spécifique chargé de réaliser chaque grande étape du projet.

Enfin, la présentation du budget prend également compte de cette dimension de co-création. Il est possible d’illustrer de manière simple, en plus du budget général du projet, quel partenaire va bénéficier de quel financement et de faire un focus sur l’utilisation de la somme demandée. Il est également possible d’illustrer les besoins budgétaires pour chaque année, et d’indiquer une limite au dessous de laquelle le budget ne peut pas se faire.

Dans ce contexte, un compromis doit être fait entre la complexité de la réalité entre le porteur administratif du projet, les partenaires-producteurs, les partenaires-prêteurs, les partenaires-donateurs et le besoin de présenter un projet de manière claire.

Capture d’écran 2016-04-09 à 08.55.19.png

Alain GIOANNI

A PROPOS DE L’AUTEUR

Alain GIOANNI est le fondateur de la solution cloud VerticalSoft.com qui permet de gérer et de promouvoir votre association, fondation, ou tout autre organisation à but non lucratif, depuis une interface unique. Il est également CEO de SLMaster, intégrateur Salesforce spécialisé dans le nonprofit.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s